A la base de la technique de l’assurance dont le rôle est de mettre en commun des risques, de les répartir et de les maîtriser par des lois mathématiques permettant de connaître approximativement le montant des sinistres futurs.

Dans le cadre des contrats collectifs, ces risques sont mutualisés entre les salariés d’une même entreprise ou d’une même profession (branche professionnelle), ou de plusieurs entreprises, au niveau de l’organisme assureur.