Fonds propres et excédents latents dont l’assureur peut disposer pour compenser les déficits de toutes origines.

La réglementation européenne pose en la matière des règles précises.