Une maladie est reconnue d’origine professionnelle lorsqu’il est établi qu’elle est directement causée par le travail de la victime.

Le système français de reconnaissance des maladies professionnelles repose sur des tableaux de maladies professionnelles (annexe au Livre IV du Code de la Sécurité sociale). Ces tableaux créent un lien entre la maladie présentée et le travail de la victime. Elle n’a ainsi pas à prouver le lien de causalité entre son affection et son travail.

La couverture prévoyance des maladies professionnelles est identique à celles des accidents du travail.