Un capital décès est versé, par la Sécurité sociale, aux ayants droit d’un assuré qui décède alors qu’il était en activité (ce qui signifie qu’aucun capital décès ne peut être versé à la famille d’un retraité).
Ce capital est servi par priorité à la personne étant à la charge de l’assuré décédé (bénéficiaire prioritaire) s’il en fait la demande dans le mois qui suit le décès, sinon au conjoint ou aux enfants ou aux ascendants (dans cet ordre de priorité) de l’assuré décédé.
Les organismes d’assurances proposent des compléments qui peuvent prendre plusieurs formes.

Voir aussi : Capital décès (organisme complémentaire), allocation veuvagerente de conjoint, rente d’éducation