La garantie d’incapacité de travail

La garantie d’incapacité de travail permet au salarié en arrêt de travail de percevoir des indemnités journalières afin de compenser sa perte de salaire. Ces indemnités journalières viennent compléter celles de la Sécurité sociale et le complément de revenu versé par l’employeur.

 

La garantie incapacité de travail

Les entreprises peuvent mettre en place, par le biais de contrats collectifs, une garantie d’incapacité de travail qui assure un certain niveau de salaire, voire la totalité, en cas d’arrêt de travail du salarié. Ces indemnités journalières complètent celles de la Sécurité sociale et le complément de revenu versé par l’employeur dans le cadre de la loi de mensualisation.

 
Suite
 
 

Incapacité de travail : le cas particulier des congés parentaux

Les entreprises ou les branches professionnelles peuvent mettre en place des contrats collectifs garantissant le maintien du salaire pour les salariés en congé de maternité ou de paternité. Ce complément de revenu intervient quand le montant du salaire de l’assuré dépasse le montant maximum d’indemnités journalières versées par la Sécurité sociale en cas de congé parental.

 
Suite
 
 

Guide pratique : "Les garanties incapacité de travail et invalidité des salariés"

Ce guide pratique est consacré aux garanties incapacité de travail et invalidité dans la prévoyance d'entreprise. Il souligne l’importance de garanties complémentaires pour assurer un maintien de revenu pour le salarié en arrêt de travail ou en invalidité, et les avantages, pour l’employeur comme pour les salariés, du contrat collectif. Le guide détaille le fonctionnement des garanties incapacité et invalidité et leur articulation avec les prestations des régimes de base. Enfin, il précise les étapes à respecter pour mettre en place ces garanties dans son entreprise.

 
Suite
 
 
 
 

Chiffres clés

13,2 millions de salariés sont couverts en incapacité de travail par une institution de prévoyance, à travers 2 millions d’entreprises.
(CTIP - 2014)